Golan: le Conseil de sécurité exige la libération des observateurs de l'ONU

06/03/13 à 20:43 - Mise à jour à 20:43

Source: Le Vif

(Belga) Le Conseil de sécurité a "condamné fermement la détention par des membres armés de l'opposition syrienne de plus de vingt observateurs de l'ONU" sur le plateau du Golan et "exigé leur libération immédiate et sans condition".

Dans une déclaration adoptée à l'unanimité, les 15 membres du Conseil "demandent à toutes les parties de coopérer" avec la Force chargée de l'observation du désengagement sur le Golan (FNUOD), afin d'assurer la "totale sécurité" de son personnel. La déclaration a été lue par l'ambassadeur russe à l'ONU Vitali Tchourkine, qui préside le Conseil en mars, après une intervention au Conseil du patron des opérations de maintien de la paix de l'ONU, Hervé Ladsous. M. Ladsous a indiqué à des journalistes qu'il s'agissait "d'un incident très grave" et que des "négociations étaient en cours". "Toutes nos équipes sont mobilisées", a-t-il ajouté. Selon des diplomates, les observateurs capturés sont des Philippins. Un porte-parole de l'ONU avait indiqué auparavant que les observateurs menaient une "mission ordinaire d'approvisionnement" dans le sud du plateau du Golan quand ils ont été capturés, et qu'une équipe de la FNUOD se rendait sur place. "Il n'y a pas eu de combats mais ils (les opposants) se sont emparés du camion" transportant les observateurs, a précisé M. Tchourkine. "C'est une situation délicate car cette zone de séparation n'est contrôlée ni par Israël ni par la Syrie", a-t-il souligné. Il a confirmé que les opposants syriens impliqués "avaient certaines revendications qui s'adressaient au gouvernement syrien", sans préciser lesquelles. (JAV)

Nos partenaires