Fusillade à Bruxelles - Des centaines de personnes rassemblées devant le Palais de justice de Bruxelles

25/05/14 à 19:46 - Mise à jour à 19:46

Source: Le Vif

(Belga) A l'appel du Centre d'action laïque (CAL), entre 500 et 1.000 personnes, selon la police, se sont rassemblées, dimanche à 17 heures, devant le Palais de justice de Bruxelles, pour exprimer leur solidarité aux familles des victimes de la fusillade au musée juif de Belgique à Bruxelles.

Fusillade à Bruxelles - Des centaines de personnes rassemblées devant le Palais de justice de Bruxelles

Le rassemblement a débuté par une minute de silence. A l'initiative du Comité de coordination des organisations juives de Belgique (CCOJB), des bougies ont été allumées en signe de recueillement à 19 heures devant le musée juif où trois personnes ont perdu la vie. "Le premier acte visé par ce rassemblement est de marquer sa solidarité avec les familles des victimes et la communauté juive", a exprimé Henri Gutman, vice-président du CCOJB. Pierre Galand, président sortant du CAL, estime que "cet événement va marquer la vie de notre pays et interpeller les politiques à savoir où en est la lutte contre l'antisémitisme. Est-ce qu'on tombe dans un communautarisme dangereux ? On ne le sait pas, mais on doit prendre la mesure des choses". La ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet (cdH) a assuré qu'il y a actuellement par précaution une présence policière permanente devant l'ensemble des lieux de rassemblement de la communauté juive en Belgique. "Nous garderons ce dispositif jusqu'à nouvel ordre. Nous verrons l'évolution de l'enquête. (...) On a un faisceau de faits qui laissent penser évidemment à un acte antisémite. Mais, c'est aux enquêteurs de pouvoir le confirmer de façon définitive sur base des éléments dont ils disposent. Le doute et la présomption sont évidemment encore là". Dans un communiqué, le musée juif de Belgique, employeur du quatrième blessé lors de la fusillade, annonce avoir appris le décès de ce dernier ce dimanche aux alentours de 14h à l'hôpital Saint-Pierre à Bruxelles. Il ajoute que la victime était entrée en fonction au musée juif de Belgique au mois d'octobre 2013 comme réceptionniste et avait rejoint le service 'communication' comme assistant au mois de mai de cette année. La ministre de l'Intérieur a indiqué peu après 17 heures ne pas pouvoir confirmer le décès de la quatrième victime de la fusillade. Peu après 19 heures, le parquet de Bruxelles a répété que le jeune homme de nationalité belge continuait à lutter pour sa vie à l'hôpital. Il est dans un état critique mais stable, a précisé le parquet. (Belga)

Nos partenaires