France/aéroport contesté: incidents dans la ville du Premier ministre

24/11/12 à 19:26 - Mise à jour à 19:26

Source: Le Vif

(Belga) Des incidents ont éclaté samedi à Nantes (ouest), ville de l'actuel Premier ministre français, en marge d'une manifestation de plusieurs milliers d'opposants au projet de futur aéroport défendu par Jean-Marc Ayrault et son gouvernement.

Des policiers anti-émeutes (CRS) ont utilisé des lances à eau devant la préfecture de Nantes, ville dont M. Ayrault a été le maire socialiste de 1989 jusqu'à sa prise de fonction à la tête du gouvernement en mai dernier. Certains opposants, dans cette manifestation regroupant des personnes de tous âges et de toutes origines, ont lancé des pierres contre les forces de l'ordre, en criant notamment "Ayrault, salaud, le peuple aura ta peau". Dans le cortège, des manifestants ont brandi à l'adresse du président socialiste François Hollande une banderole proclamant: "François, ton électorat, l'aéroport, il n'en veut pas". Au total, plusieurs milliers de manifestants ont défilé pour protester contre le projet d'aéroport du Grand Ouest Notre-Dame-des-Landes, à 30 km au nord de Nantes. A Notre-Dame-des-Landes, deux opposants et un gendarmes ont été blessés et huit personnes interpellées dans des heurts avec la police au deuxième jour d'une opération d'évacuation par les forces de l'ordre du site occupé par les opposants au projet d'aéroport. Pendant cette journée agitée, trois ministres ont confirmé "la nécessité de poursuivre le déroulement du projet de transfert de l'aéroport de Nantes-Atlantique" sur le site de Notre-Dame-des Landes, où le nouvel aéroport doit entrer en service en 2017. (GFR)

Nos partenaires