Formation Wallonie et FWB - PS et cdH présentent un programme focalisé sur l'emploi

18/07/14 à 17:18 - Mise à jour à 17:18

Source: Le Vif

(Belga) Le PS et le cdH confirment dans leurs programmes de gouvernements wallon et communautaire faire de l'emploi - des jeunes en particulier - le premier axe de leurs efforts, dans un contexte marqué par les efforts budgétaires, selon de premières informations.

A l'instar de ce qui a été décidé pour la Région bruxelloise, la Wallonie proposera un contrat d'insertion visant à offrir une première "vraie expérience professionnelle" à chaque jeune qui, 18 mois après la sortie de l'école et malgré sa détermination, présente des difficultés à s'insérer sur le marché du travail. L'engagement de jeunes peu qualifiés sera en outre encouragé par un taux de cotisations sociales de 0% pendant une période déterminée, d'autant plus longue que le jeune est peu qualifié, et de manière dégressive. Ces mesures parmi d'autres viennent en complément de la garantie jeunesse, tandis que les aides à l'emploi seront rationalisées. En matière d'enseignement, on notera l'engagement de 750 professeurs supplémentaires pour lutter contre l'échec scolaire. Le tronc commun sera allongé jusqu'à la 3e secondaire. On relèvera encore les projets d'une étude encadrée gratuite pour les élèves de primaire, ainsi que des "expériences-pilote" visant des repas de qualité nutritionnelle à base de produits locaux, à prix modeste, en commençant par les écoles maternelles. Un refinancement de l'enseignement supérieur est également programmé, sans précision sur les montants. En matière d'accueil de la petite enfance, 7.300 nouvelles places seront programmées entre Régions wallonne, bruxelloise et Fédération. Concernant le bonus logement, on ne touche pas aux contrats en cours, mais un nouveau mécanisme sera étudié avec le secteur pour les contrats futurs. Pas de grand bouleversement concernant les allocations familiales: la plupart des politiques transférées "fonctionnent déjà correctement et le transfert de compétence ne constitue pas en soi une raison de tout changer, d'autant plus quand il s'agit de matières particulièrement complexes comme les allocations familiales". On visera une simplification, en cherchant à s'accorder avec Bruxelles pour éviter les problèmes en cas de déménagement. Les présidents du PS et du cdH devaient entamer vendredi à l'Elysette la présentation des mesures-phare du prochain gouvernement. On attend de connaître les indispensables mesures d'économies budgétaires. (Belga)

Nos partenaires