FNRS: le projet du ministre Nollet fâche les scientifiques

08/07/13 à 07:14 - Mise à jour à 07:14

Source: Le Vif

(Belga) Le projet de décret du ministre wallon, Jean-Marc Nollet, concernant le financement du Fonds de la recherche scientifique (FNRS) inquiète les chercheurs. En cause, l'usage de "l'impact social potentiel" pour sélectionner les projets de recherche fondamentale, peut-on lire lundi dans Le Soir.

FNRS: le projet du ministre Nollet fâche les scientifiques

Jusqu'ici les experts ne devaient se pencher, au-delà de la qualité du chercheur, "que" sur l'originalité, la faisabilité et la méthode. L'ajout du critère de "l'impact social potentiel" émeut de nombreux chercheurs. Une vague d'émotion qui se cristallise dans une pétition déjà signée par 2.300 personnes en 4 jours. "Notre expérience quotidienne nous convainc de l'absolue nécessité de ne placer aucun autre critère que l'excellence des dossiers et des projets", écrivent les pétitionnaires, délégués des chercheurs des différentes universités francophones. Le FNRS estime même que le ministre a voulu échanger "une pérennisation du financement du FNRS contre une ingérence politique dans les critères de sélection scientifique". Interrogé par Le Soir, Jean-Marc Nollet se défend de toute ingérence : "Ce nouveau critère d'évaluation est exigé par le Conseil d'Etat, qui veut qu'on soit plus clair sur la bonne manière de vérifier si plus de 100 millions d'argent public sont bien utilisés. Mais il n'entame aucunement la pleine liberté des scientifiques qui composent les commissions d'évaluation et qui peuvent le pondérer comme ils l'entendent. En aucune manière, l'administration ou le cabinet ne viendront s'immiscer dans les choix qu'ils feront". (Belga)

Nos partenaires