Fédération Wallonie-Bruxelles - Il manque plus de deux tiers des places nécessaires dans les crèches

17/12/12 à 22:31 - Mise à jour à 22:31

Source: Le Vif

(Belga) Moins d'un tiers des places nécessaires dans les crèches existent à Bruxelles et en Région wallonne, a indiqué lundi Marylise Wauters, du groupe 'Genre, Egalité des Chances Hommes et Femmes' de l'ASBL Afico (FGTB) dans le cadre d'une action à Namur liée à la campagne "Je veux une place".

"Ce taux faible est relativement caché par la débrouillardise des travailleurs et travailleuses. Certaines femmes, qui sont encore traditionnellement en charge de la garde des enfants, doivent souvent prendre un temps partiel ou arrêter de travailler. Cela a donc un impact fort sur l'emploi et le développement économique du pays", a souligné Marylise Wauters. Le taux de couverture le plus bas est à Bruxelles, avec 23%. Le plus élevé est de 44,8% en Brabant wallon. Une crèche coûte environ 350 euros par mois et par enfant. Le délai d'attente pour trouver une place est d'un an, en moyenne. Cette campagne suit le Plan Cigogne, lancé par la ministre Fonck en 2005 et visant à créer des milliers de place dans les crèches en Fédération Wallonie-Bruxelles. Dans le cadre de cette campagne, quelques militants de l'ASBL Afico ont mené une action de sensibilisation au début du conseil communal de Namur lundi soir et ont eu un échange avec l'échevine de la Petite Enfance, Anne Barzin (MR)."Nous veillons à la mise en place des promesses faites par les politiciens à Namur", a déclaré Marylise Wauters. (COR 705)

Nos partenaires