Extradition de Nizar Trabelsi - Le tribunal de première instance casse la décision d'extradition

03/10/13 à 21:00 - Mise à jour à 21:00

Source: Le Vif

(Belga) Le tribunal de première instance a ordonné jeudi l'interdiction ou la suspension de l'extradition de Nizar Trabelsi, condamné en 2003 à dix ans de prison pour crimes terroristes commis en Belgique, a indiqué son avocat Me Alexandre Chateau à l'agence Belga. Son client a cependant déjà été extradé jeudi matin vers les Etats-Unis. Il y est notamment poursuivi pour conspiration dans le but de porter atteinte à la vie de citoyens américains en dehors des Etats-Unis.

Nizar Trabelsi a été extradé vers les Etats-Unis à la suite de l'arrêt du Conseil d'Etat du 23 septembre qui avait confirmé la décision d'extradition vers ce pays, a confirmé jeudi la ministre de la Justice Annemie Turtelboom. Mais à la suite d'une requête unilatérale déposée par son avocat, le tribunal de première instance a décidé d'interdire ou de suspendre l'extradition du Tunisien. "C'est trop tard bien entendu", déplore Me Alexandre Chateau. "Si nous avions été avisés plus tôt de cette démarche d'extradition, et pas lorsque Monsieur Trabelsi se trouvait déjà dans l'avion, nous aurions pu empêcher son départ." La décision du tribunal de première instance est néanmoins importante car elle reconnaît "qu'on n'avait pas le droit d'extrader Monsieur Trabelsi en l'état, ce qui contredit la ministre Turtelboom", ajoute encore l'avocat. "Nous en aviserons la Cour européenne des droits de l'homme et nous étudierons quelles suites donner à ce dossier." (Belga)

Nos partenaires