Espagne: béatification massive et controversée de religieux

13/10/13 à 12:28 - Mise à jour à 12:28

Source: Le Vif

(Belga) Plus de 500 religieux, morts pour la plupart durant la guerre civile espagnole (1936-1939), devaient être béatifiés dimanche à Tarragone, dans l'est de l'Espagne, devant des milliers de fidèles et salués par un message du pape François, ce qui provoque l'indignation de victimes du franquisme.

Espagne: béatification massive et controversée de religieux

Environ 25.000 personnes devaient assister à la cérémonie de béatification de 522 "martyrs du 20e siècle en Espagne", a indiqué la Conférence épiscopale espagnole, dont 104 évêques, 2.720 religieux et près de 4.000 proches des béatifiés ainsi que des responsables politiques. Le pape François doit ouvrir la cérémonie, présentée par les médias espagnols comme étant "la plus grande béatification de l'histoire de l'Eglise", avec un message enregistré retransmis par vidéoconférence. La plupart des béatifiés sont morts pendant la guerre civile espagnole qui a déchiré l'Espagne entre 1936 et 1939. 515 sont Espagnols et sept sont étrangers: 3 Français, 1 Cubain, 1 Colombien, 1 Philippin et 1 Portugais. Même si la Conférence épiscopale a choisi de les désigner avec le terme large de "martyrs du 20e siècle", les associations de victimes de la dictature de Franscisco Franco (1939-1975) voient dans cette cérémonie un "acte politique d'affirmation franquiste". "Sous l'apparence d'un acte religieux, la hiérarchie réalise un acte politique d'affirmation franquiste", ont-elles écrit dans une lettre récemment adressée au Pape François pour lui demander d'annuler la cérémonie de dimanche, affirmant que la hiérarchie catholique espagnole "oublie les (victimes) de la répression franquiste, qui incluent des membres de l'Eglise". (Belga)

Nos partenaires