Une prime de 100 euros pour une tonte biannuelle

14/06/11 à 11:42 - Mise à jour à 11:42

Source: Le Vif

Les communes de Meix-devant-Virton et de Tintigny ont décidé d'offrir une prime allant jusqu'à 100 euros aux habitants qui renonceraient à tondre leur pelouse afin de préserver la biodiversité.

Une prime de 100 euros pour une tonte biannuelle

© EPA

L'ASBL Cuestas, concepteur de l'idée, a fait cette proposition à des fins écologiques. La prime, s'élevant jusqu'à 100 euros, sera remise aux habitants des trois communes à deux conditions : signer une convention les engageant à ne tondre que deux fois par an, et à la respecter. Le montant annuel accordé sera calculé en fonction de la surface concernée, à savoir 10 euros par are.

Pour donner l'exemple, les trois communes s'y assujettiront les premières. "Les plantes des espaces verts publics seront remplacées par des fleurs d'hiver, celles qui nécessitent le moins d'eau", déclare le bourgmestre de Meix-devant-Virton Pascal François. Et pour préserver la biodiversité, la tonte s'effectuera moins fréquemment.

L'investissement financier pour chaque commune représentera environ 10 000 euros, ce "qui en vaut la peine", estime Benoît Piedboeuf, bourgmestre de Tintigny. Et de considérer que "certains ici ont de très grands terrains. Je ne crois pas utile de les tondre comme des terrains de golf".

Les habitants seront tenus au courant par une annonce officielle dans le journal communal, et le projet verra le jour dès l'année prochaine.

Mathilde Perrin (stg), avec Belga

Nos partenaires