Un énorme cratère se creuse en Sibérie

02/03/17 à 16:13 - Mise à jour à 16:57

Source: De Morgen

Au coeur de la forêt sibérienne, un trou se creuse irrémédiablement un peu plus chaque année. Les habitants l'appellent la porte vers l'enfer. Les scientifiques s'inquiètent, car cela pourrait avoir d'importantes répercussions sur le climat. D'autant plus que la cause n'a rien d'infernal puisqu'elle est principalement humaine.

Un énorme cratère se creuse en Sibérie

© Google map

Le cratère de Batagai, dans la République de Sakha, est apparu dans les années 90 et ne cesse de s'agrandir depuis. Au point qu'il a aujourd'hui un kilomètre de long et en moyenne 86 mètres de profondeur, dit la BBC. Mais ces mesures risquent d'être rapidement obsolètes puisqu'il grandit à vue d'oeil.

Son apparition pouvait sembler magique, mais elle est plus que probablement due à la fonte des glaces et plus précisément à celui du pergélisol (aussi appelé permafrost). Le pergélisol désigne la partie du sol qui est gelé en permanence au moins pendant deux ans.

Il est très sensible au réchauffement climatique et peut alors se fissurer et libérer du méthane. Il recouvre tout de même un cinquième de la surface terrestre et jusqu'à 90 % du Groenland ou 80 % de l'Alaska.

Lorsque, dans les années 60, les habitants ont déboisé la région, le sol a pu engranger davantage de chaleur. Ce qui a fait fondre le permafrost. Le vide ainsi créé a provoqué l'effondrement des sols. C'est ce qu'on appelle dans le jargon scientifique un "megaslump" ou un "thermokarst", c'est-à-dire un vide créé lorsque le permafrost d'un paysage a dégelé trop vite, entraînant des fractures dans le sol.

Frank Günther, chercheur à l'institut Alfred Wegener à Potsdam suit l'évolution du trou depuis des décennies. Les années les plus chaudes, il s'est agrandi de 30 mètres en un an. Selon lui, il est plus que probable que le cratère va encore se creuser davantage et de plus en plus rapidement. Chaque année il est de plus en plus profond, ce qui pourrait avoir d'importantes répercussions. Car le permafrost retient beaucoup de carbone. On estime qu'il y aurait autant de carbone dans le permafrost que dans l'atmosphère dit encore Günther dans De Morgen. Une fois libéré, celui-ci est consommé par des microbes qui le transforment en gaz à effet de serre qui vont encore venir réchauffer davantage la planète.

Il n'est pas le seul cratère qui soit apparu en Sibérie ou des trous mystérieux apparaissent comme par magie. Il est probable que beaucoup d'autres cratères du même type apparaissent en Sibérie si le climat continue de se réchauffer. Et on ne peut strictement rien y faire, car il n'existe aucune technique d'ingénieurerie pour la contrer.

La dernière fois que la Sibérie a connu un tel phénomène, c'était il y a 10.000 ans, lorsque la Terre quittait le Paléolithique pour l'Holocène dit Slate.

Nos partenaires