Un agriculteur veut produire sa propre énergie grâce aux excréments de ses bêtes

10/11/14 à 14:44 - Mise à jour à 14:45

Source: Belga

Jean-Marie Ernst, un agriculteur aubelois, a décidé de construire une centrale de bio-méthanisation au sein de son exploitation afin de produire sa propre électricité grâce aux excréments de ses bêtes.

Un agriculteur veut produire sa propre énergie grâce aux excréments de ses bêtes

© Reuters

Le procédé imaginé par M. Ernst, qui est réfléchi en termes d'économie circulaire et qui nécessite un investissement de 2,2 millions d'euros, constitue une première en Wallonie, déclare François-Xavier Geubel, administrateur délégué d'Anatis, société spécialisée dans ce type de projet, confirmant ainsi une information de La Meuse Verviers.

Ce projet, qui a nécessité deux ans de réflexion, est soumis à enquête publique depuis ce 10 novembre, et ce jusqu'au 24 novembre. Le procédé offre plusieurs avantages dont une véritable autonomie énergétique et une diminution drastique des nuisances liées au stockage des excréments, estime M. Geubel. L'exploitation de Jean-Marie Ernst, qui compte 600 bêtes, essentiellement des vaches laitières ainsi que 25.000 poussins, produit 15.000 tonnes d'excréments par an. Cette centrale de bio-méthanisation permettra de réduire de moitié ce chiffre ainsi que 80% des odeurs qui en émanent.

Le projet consiste en la construction d'un hall de stockage qui comprendra également deux digesteurs de 16 m de diamètre et un réservoir de 30 m de diamètre destiné à stocker le digestat. Le lisier sera placé dans le digesteur où il fermentera afin de produire le méthane nécessaire pour activer les moteurs à gaz qui alimenteront la turbine productrice d'électricité et de chaleur. Quant au digestat, matière sèche récupérée, il pourra servir comme engrais.

En savoir plus sur:

Nos partenaires