Les plages des Caraïbes sentent l'oeuf pourri

11/08/15 à 16:33 - Mise à jour à 16:33

Source: De Standaard

Malgré le cadre idyllique des Caraïbes, le séjour des touristes est ruiné par l'odeur nauséabonde qui règne sur les plages tropicales. Un large tapis d'algues en décomposition parfume l'air d'un fumet qui ressemble à s'y méprendre à de l'oeuf pourri.

Un nombre de plus en plus important de plages des Caraïbes sont touchées par le phénomène. Au-delà de l'inconfort olfactif, le phénomène pose aussi des problèmes de santé publique puisque l'odeur provoque irritations des yeux et de la gorge, mais aussi des nausées. Par ailleurs les bébés tortues ne trouvent plus leur chemin vers la plage, ces algues étouffent les poissons et leur "nettoyage" érode les plages.

Le problème a pris une telle ampleur que de nombreux touristes annulent leurs vacances. Dramatique lorsqu'on sait que cette région est l'une des plus dépendantes du tourisme au monde. Certains des pays touchés n'hésitent pas à parler de catastrophe nationale. Le Mexique a déjà engagé 4600 ouvriers et un budget de 8.3 millions.

Cette odeur vient des algues sargassum qui ne cessent de proliférer depuis 2011. Sur certaines plages, le tapis d'algues peut atteindre 3 mètres de haut et former de véritables tapis bruns dans la mer. Ces algues circulent dans l'Atlantique "avant de venir se nourrir au nord du Brésil de nitrates et de phosphates charriés par les fleuves de l'Amazonie" précise Le Monde. Par contre, on ne se connait pas vraiment la raison d'une telle prolifération. Certains scientifiques pensent que cela pourrait être dû au réchauffement des océans et à la modification de certains courants. D'autres estiment plutôt que les matières rejetées par les égouts attirent les algues.

En savoir plus sur:

Nos partenaires