Les mécréants du climat: leurs arguments commentés

29/11/15 à 17:34 - Mise à jour à 17:33

Le réchauffement climatique anthropique (dû à l'homme) est présenté à l'opinion comme une réalité indiscutable. Désormais munie de l'onction papale, cette hypothèse aux conséquences potentiellement très lourdes pour l'humanité, est plus que jamais canardée à boulets rouges par les climato-sceptiques. Arguments commentés par le professeur István Markó (UCL).

D'abord, un vrai postulat : la réalité du changement climatique n'est contestée par personne. Le climat de la Terre n'a jamais été stable. Il a toujours changé et changera toujours, du moins jusqu'à la fin de notre monde, que les astrophysiciens situent dans quelque 4 milliards d'années, quand notre Soleil agonisant se gonflera démesurément en étoile géante rouge et cuira littéralement ses planètes les plus proches, dont la nôtre. D'ici cet ultime et fatal réchauffement, les Terriens auront tout le loisir de discuter des catastrophes réelles ou imaginaires que leur annoncent sans répit les prophètes de malheur.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires