Les animaux sont capables de mentir

27/07/15 à 11:11 - Mise à jour à 11:30

Source: Le Monde

Certains animaux sont capables de duper leurs semblables et de mentir effrontément.

Les animaux sont capables de mentir

© Reuters

Il existe de nombreux exemples de singes qui trompent leurs congénères ou encore les gardiens de zoo. Ils ne sont pas les seuls. Certains oiseaux sont aussi capables de gruger ceux qui les entourent. Le Monde donne l'exemple du drongo brillant, un passereau chanteur du désert du Kalahari en Afrique du Sud, qui imite le cri d'alarme de plus de 45 animaux pour mieux les tromper. Une fois que l'animal effrayé s'est enfui pour se mettre à l'abri, le drongo se régale de la proie délaissée.

Tromper est-ce mentir ?

Tromper n'est pas vraiment un mensonge. En effet derrière le mensonge, il y a l'intention de duper. Dans la plupart des cas, l'animal qui cherche à tromper celui qu'il a en face de lui ne fait que le manipuler en tirant parti de son ignorance. Il ne distille pas intentionnellement des idées fausses, il utilise ce que l'autre ignore. Ces animaux ne mentiraient donc pas consciemment, ils ne feraient qu'appliquer de façon automatique un comportement élaboré suite à l'évolution de leur espèce.

La théorie de l'esprit

Seulement pour certains éthologues, cette vision quelque peu minimaliste n'est pas suffisante pour expliquer tous les comportements. Pour ces scientifiques, certains animaux posséderaient une "théorie de l'esprit" selon Le Monde. La théorie de l'esprit consiste à être capable d'attribuer à autrui d'autres pensées que les siennes. En gros, d'être capable d'imaginer ce à quoi pense celui qui est en face de nous. Et donc de pouvoir mentir consciemment.

On pensait que cette capacité était réservée exclusivement à l'homme, néanmoins de plus en plus de scientifiques estiment que les grands singes en sont capables. Mais aussi les corbeaux si l'on en croit les travaux de Bernd Heinrich, professeur à l'université du Vermont, et Thomas Bugnyar, de l'université de Saint Andrews, précise encore Le Monde. En se basant sur cette "théorie de l'esprit", les ruses observées dans le monde animal ont été analysées sous un nouveau jour. Au point de faire vaciller la théorie de la tromperie par apprentissage. Et de faire dire à certains que les animaux sont bel et bien capables de réaliser cette prouesse mentale qu'est le mensonge.

En savoir plus sur:

Nos partenaires