Le mystère des singes d'Emmen

05/08/13 à 15:30 - Mise à jour à 15:30

Source: Le Vif

Les babouins du parc animalier d'Emmen au Pays-Bas étaient comme tétanisés depuis plusieurs jours. Mais qu'est-ce qui a bien pu provoquer cette crise de panique ?

Le mystère des singes d'Emmen

© Epa

Mais que s'est-il passé au parc d'Emmen ? Les 112 singes du parc se sont subitement transformés en pierre, comme tétanisés. Immobiles, ils tournaient le dos au public. Soit à l'opposé de leur comportement habituel qui consiste à crier à tue-tête. Ils dormaient à peine et ne mangeaient pratiquement rien. Au point que la direction évoque une crise d'hystérie collective.

Pourquoi une telle crise de panique ? L'origine de cette crise de panique est encore incertaine. La population batave, intriguée, a pourtant inondé de mail la direction du parc pour les aider à résoudre ce mystère. Les propositions farfelues ont afflué de toute part sans pour autant convaincre les biologistes du parc. Pour eux, l'explication la plus probable est que la réaction de singes a été provoquée par un prédateur ou par un être humain qui portait un imprimé qui rappellerait le pelage d'un prédateur. Les babouins sont sujets au stress selon le biologiste David van Gennip et il arrive même qu'ils aient peur de leur propre reflet dans l'eau.

Une première ? En 1994, 1997 et 2007 on avait déjà constaté ce comportement étrange parmi les babouins du parc animalier d'Emmen. Pas plus à cette époque qu'aujourd'hui on a su les raisons exactes de cette hystérie collective. Un mystère d'autant plus étrange que l'on n'a jamais constaté ce genre de phénomène dans les autres parcs animaliers

Est-ce que cela arrive dans la vie sauvage ?

Selon le biologiste Wijbren Landman, un chercheur aurait observé une situation similaire en observant des babouins en liberté. Là aussi, les singes étaient perturbés durant des jours après avoir été confrontés à un prédateur. Ce phénomène d'hystérie collective n'apparait chez aucune espèce si ce n'est chez les babouins.
C'est un sentiment purement humain. Ce sont des sentiments de peur et de panique qui surviennent surtout dans des milieux de grande promiscuité comme les usines ou les écoles et apparaissent suite à une mauvaise interprétation de la situation.

Les symptômes sont bien réels, mais disparaissent dès lors qu'on arrive à prendre un peu de recul. Ce phénomène existe depuis la nuit des temps et l'un des exemples les plus sinistres était les chasses aux sorcières.

(TE) / ML

Nos partenaires