La Ville Lumière engloutie par la pollution (avant/après)

19/03/15 à 15:53 - Mise à jour à 20/03/15 à 15:26

Ce mercredi 18 mars, Paris et sa périphérie ont été plongées dans un brouillard de pollution épais causé en partie par le trafic routier. Visionnez un avant/après assez surprenant...

La région parisienne et le nord de la France sont touchés depuis le début de la semaine par un pic de pollution aux particules fines, ce qui permet l'instauration de mesures d'urgence: circulation alternée, contournement de l'agglomération par les poids lourds de transit ou gratuité des transports en commun. La maire de Paris a demandé la mise en place de l'ensemble de ces mesures. Les abonnements à la journée au Vélib, un service de vélo en libre-service, seront par ailleurs gratuits.

La circulation alternée des véhicules en fonction des immatriculations paires et impaires avait déjà été mise en place le 17 mars2014, après plusieurs jours d'une importante pollution. C'était alors une première depuis 1997 en région parisienne.

Ce pic printanier, qui affecte le nord de la France mais aussi une partie du nord de l'Europe, est particulièrement lié au trafic routier, ainsi qu'au chauffage et à l'épandage agricole, selon Airparif, l'organisme chargé de la surveillance des niveaux de pollution. La réaction chimique des oxydes d'azote et ammoniaques entre eux vient ainsi renforcer la quantité de particules présentes dans l'atmosphère.

En savoir plus sur:

Nos partenaires