Dans l'Océan Indien, la tribu Jarawa menacée d'extinction par le tourisme

08/09/16 à 11:54 - Mise à jour à 12:10

Source: Le Vif

Les Jarawa vivent depuis 35.000 ans en autarcie et en harmonie avec la nature, loin des tumultes de notre monde. Aujourd'hui, la tribu se trouve menacée par l'arrivée massive de touristes dans l'archipel des îles Andaman, rapporte France 24.

Dans l'Océan Indien, la tribu Jarawa menacée d'extinction par le tourisme

© Capture d'écran YouTube

Situé à quelques centaines de kilomètres de l'Inde, l'archipel a tout pour plaire : des plages paradisiaques et une nature préservée. Depuis quelques années, des milliers de touristes s'y rendent chaque année pour profiter de la beauté des îles.

Les Jarawa sont une tribu pygmée afro-asiatique et une des dernières tribus primitives de la planète. Ils vivent de la chasse et de la cueillette et même les colonisations successives n'ont pas menacé leur autonomie. Aujourd'hui, le tourisme massif constitue pourtant une réelle menace pour les 420 âmes que compte la tribu.

Les touristes empruntent la route qui traverse la forêt, censée servir aux transports locaux, pour faire des safaris photo, et ce avec la complicité de la police locale. Des braconniers sévissent également sur leur territoire de chasse. Ils sont également accusés d'avoir introduit l'alcool et le tabac dans la réserve.

Les Jarawa ont affirmé que des femmes avaient été kidnappées, violées par des étrangers et que des enfants étaient morts après avoir avalé des médicaments périmés, selon France 24.

Des épidémies de rougeole et de pneumonie ont également décimé 10 % de la population en 1999 à cause des étrangers venus sur l'île.

Pourtant, l'accès à la réserve des Jarawa est strictement interdit et protégé comme une forteresse par l'armée et les gardes forestiers. Aujourd'hui, constatent les journalistes, les Indiens bravent les interdictions et donnent du matériel aux Jarawa. Casseroles, lampes torche et vêtements sont en train de faire évoluer de manière irrémédiable leur mode de vie.

En savoir plus sur:

Nos partenaires