Classement du plateau Avijl, un des derniers paysages champêtres de la capitale

16/05/14 à 14:00 - Mise à jour à 14:00

Source: Le Vif

Le gouvernement bruxellois a confirmé vendredi le classement définitif du plateau Avijl, espace vert de neuf hectares situé dans le sud de la commune d'Uccle et qui offre un des derniers paysages champêtres de la capitale. Il avait lancé la procédure de classement en février dernier, sur proposition du ministre-président Rudi Vervoort.

Classement du plateau Avijl, un des derniers paysages champêtres de la capitale

© Google map

Situé entre la chaussée de Saint-Job, la rue de Wansijn, la Vieille rue du Moulin, la Montagne de Saint-Job et la rue Jean Benaets à Uccle, le site constitue un héritage du passé rural de l'ancien village de Saint-Job. Il est accessible à tous par divers chemins et sentiers qui longent les habitations.

Selon le ministre-président bruxellois, l'ensemble du Plateau Avijl fait l'objet d'un Plan particulier d'Affectation du Sol (PPAS) adopté par la Région en 2010, qui permet une urbanisation raisonnée de son pourtour.

L'espace vert situé au coeur du plateau sera dorénavant préservé et protégé de manière durable. L'importance du plateau est non seulement liée à sa dimension écologique et paysagère mais également à son rôle social et sa signification culturelle pour la population locale.

"Cette décision concilie la préservation d'un écrin de verdure accessible aux riverains tout en permettant la construction de logements sur le pourtour de la parcelle. Il est en effet indispensable de produire de nouveaux logements pour répondre à l'accroissement de la population dû à l'essor démographique à Bruxelles", a commenté Rudi Vervoort, soulignant que son gouvernement avait privilégié une "approche pragmatique" permettant de combiner sauvegarde du patrimoine et développement de la ville, longtemps considérés comme "antagonistes".

En savoir plus sur:

Nos partenaires