Cet hiver catastrophique annonce un été encore plus extrême

02/04/13 à 10:48 - Mise à jour à 10:48

Source: Le Vif

Le changement climatique va avoir comme conséquence une météo extrême dans notre pays. L'été qui arrive va être soit torride soit trop froid.

Cet hiver catastrophique annonce un été encore plus extrême

© AFP

Le climatologue Jean-Pascal van Ypersele, nous l'avait déjà annoncé la semaine dernière : ce froid qui perdure est une conséquence directe des changements climatiques.

"La fonte des glaciers, l'un des phénomènes les plus visibles du réchauffement de la terre, influe durablement les mouvements des vents. Par exemple, il y a, à l'heure actuelle, beaucoup plus de vents nord-sud que de vent ouest-est . Portés par les courants nord-sud, les vents froids de Sibérie peuvent désormais venir souffler jusqu'ici ."

Ironiquement le réchauffement climatique a pour conséquence que durant les prochaines années on va avoir en Europe de très longs et rudes hivers. C'est aussi l'avis de la climatologue américaine Jennifer Francis du Rutgers Institute of Coastal and Marine Science.

Courant-jet

À cause du réchauffement climatique, la glace fond au Pôle Nord. Les océans se réchauffent et cela va venir modifier les courants-jets - aussi couramment désigné par sa dénomination anglophone de jet-stream - qui sont des courants d'altitude qui influencent le climat.
Aussi longtemps que se poursuivra la fonte des glaces du Pôle Nord, la chance que l'on connaisse en Europe des hivers extrêmes n'aura de cesse de croître. Les hivers pourront donc être très rudes ou très chauds.

Des étés extrêmes

Le même raisonnement est valable pour les étés et surtout pour celui qui arrive. Il s'annonce caniculaire ou avec des températures bien en dessous de la moyenne saisonnière précise Jennifer Francis. À la manière de cet hiver qui semble s'être bloqué dans un type de climat depuis des semaines, l'été risque de rester très longtemps sous l'influence d'un même climat.

(EE) / Trad ML

Nos partenaires