Environnement: Accord de 90 Etats pour faire progresser l'observation de la Terre

17/01/14 à 16:13 - Mise à jour à 16:13

Source: Le Vif

(Belga) Au terme de cinq jours de travaux, 90 Etats, dont la Suisse, ainsi que la Commission européenne et 77 organisations ont adopté vendredi à Genève un plan pour améliorer l'observation de la Terre. Le Groupe des observations de la Terre (GEO) a été prolongé jusqu'en 2025.

Environnement: Accord de 90 Etats pour faire progresser l'observation de la Terre

Les ministres réunis vendredi à l'occasion d'un sommet du GEO (Group on Earth Observations) ont appelé les Etats, les organisations scientifiques et le secteur privé à renforcer leurs efforts afin de mettre à disposition un maximum de données en libre accès. Lors de sa création en 2003, le GEO s'est donné pour but de mettre en place d'ici 2015 un "système de systèmes" qui permette l'accès aux différents systèmes d'observation de la Terre. Ce système des systèmes (Global Earth Observation System of Systems GEOSS) doit servir notamment à prévenir et à réduire les pertes dues aux catastrophes, améliorer la gestion de l'eau et de l'énergie ou perfectionner les prévisions météorologiques et les modèles climatologiques. Les participants ont adopté vendredi une déclaration reconduisant le mandat du GEO jusqu'en 2025. Le système de gouvernance actuel - organisation indépendante des Nations Unies et participation volontaire des Etats - sera maintenu. Les ministres ont également appelé les autres pays et les organisations actives dans l'observation de la Terre à rejoindre les 90 Etats qui font partie du GEO. La participation du secteur privé - en tant que fournisseur et bénéficiaire des données - doit aussi être renforcée. (Belga)

Nos partenaires