En Asie, 65% de la population n'a pas accès à l'eau courante

13/03/13 à 12:55 - Mise à jour à 12:55

Source: Le Vif

(Belga) Près des deux-tiers des personnes dans la région Asie-Pacifique n'ont pas accès à l'eau courante dans leur logement malgré la forte croissance économique affichée par cette partie du monde, souligne la Banque asiatique de développement (BAsD) dans un rapport publié mercredi.

Mauvaise gestion et manque d'investissement dans les infrastructures sont les causes principales de cette situation, estime cette étude. "Ce dont on manque en Asie, c'est une bonne gouvernance dans le domaine de l'eau", a déclaré à la presse Ranesh Vaidya, spécialiste du secteur, qui a contribué à l'écriture du rapport. "Il y a sans nul doute un lien entre la bonne gouvernance et la bonne qualité de l'eau". De 1990 à 2010, 900 millions de personnes en Asie-Pacifique ont obtenu l'accès à une eau propre, amenée par des canalisations, selon l'étude qui salue ces progrès. Mais 65% de la population vit encore sans eau courante. La situation est particulièrement critique dans les pays du Pacifique et d'Asie du sud, où respectivement 21 et 23% des populations ont accès à l'eau à domicile. "L'Asie-Pacifique est devenue une puissance économique mais il est alarmant de constater qu'aucun pays en développement dans la région ne peut être considéré comme sûr en matière d'approvisionnement en eau courante", a ajouté le vice-président de l'institution, Bindu Lohani, chargé du développement durable. Le pourcentage de la population dans la région ayant accès à de vraies toilettes a grimpé de 38% en 1990 à 58% en 2010, selon l'étude. Cela laisse donc 1,74 milliard de personnes sans toilettes à domicile, dont la moitié doivent aller en plein air pour faire leurs besoins. La plupart des ces personnes se trouvent en Asie du Sud. En revanche, l'Asie du Sud-Est et l'Asie de l'Est sont décrites comme des "zones à succès", où 64% de la population ont facilement accès à des toilettes. (JAV)

Nos partenaires