Egypte: le principal mouvement anti-Moubarak fera appel de son interdiction

29/04/14 à 21:20 - Mise à jour à 21:20

Source: Le Vif

(Belga) Le Mouvement du 6 Avril, principal groupe de la jeunesse égyptienne ayant mené la révolte contre Hosni Moubarak en 2011, a annoncé mardi qu'il ferait appel de la décision de justice interdisant ses activités dans le pays.

Un tribunal du Caire a prononcé cette interdiction lundi après avoir été saisi par un avocat accusant ce mouvement laïc de gauche de "diffamer" le pays et de "collusion" avec des mouvements étrangers. Le Mouvement du 6 Avril, qui était dans l'opposition pendant la présidence de Mohamed Morsi, manifeste aujourd'hui contre les autorités de transition dirigées de facto par l'armée après la destitution du président islamiste en juillet. "Le régime actuel veut monopoliser le pouvoir et faire taire toutes les voix de l'opposition réelle", a dénoncé Mohamed Kamal, un membre du 6 Avril lors d'une conférence de presse où le groupe a annoncé son intention de faire appel du "jugement politique" de lundi et de poursuivre malgré tout ses activités. Mohamed Fouad, un porte-parole du "Front démocratique du 6 Avril", une ramification du mouvement, a affirmé que les autorités étaient celles qui diffamaient réellement le pays en militant le droit de manifester et en condamnant à mort des centaines de pro-Morsi dans des procès expéditifs. Le leader du Mouvement du 6 Avril, Ahmed Maher, a été condamné en décembre à trois ans de prison pour avoir violé la nouvelle loi interdisant les manifestations sans le consentement du ministère de l'Intérieur. Le Mouvement du 6 Avril tire son nom d'une grande grève d'ouvriers lancée à Mahalla (nord) le 6 avril 2008, premier vrai mouvement de contestation de l'ère Moubarak. Emmené par des jeunes, le groupe est devenu le fer de lance de la révolte populaire quia chassé Moubarak du pouvoir début 2011. (Belga)

Nos partenaires