École de Blokkendoos à Anvers - Vers le non-lieu pour 2 institutrices maternelles accusées d'abus sexuels par des parents

21/08/14 à 23:49 - Mise à jour à 23:49

Source: Le Vif

(Belga) L'instruction judiciaire menée à l'égard de deux institutrices maternelles de l'école anversoise De Blokkendoos, visées en juin 2013 par des plaintes de parents pour abus sexuels, n'a livré aucun élément à charge.

Le parquet s'apprête donc à requérir le non-lieu devant la chambre du conseil, a indiqué jeudi soir l'administration de l'enseignement communal d'Anvers, dans un communiqué. Les deux institutrices avaient été déplacées dans un service administratif à la suite des plaintes, mais elles devraient pouvoir retourner en classe dès la rentrée scolaire qui arrive. Elles ont toutefois choisi de reprendre dans une autre école maternelle. De Blokkendoos, elle, a dû changer de nom et s'appelle désormais Creatopia. Les accusations contre les deux institutrices avaient donné lieu à des manifestations à leur encontre ainsi qu'à des menaces multiples, notamment venant d'un Montois de 36 ans sur les réseaux sociaux. Ce dernier a été condamné en janvier dernier à un an de prison dont la moitié avec sursis. L'enseignement communal anversois dit avoir beaucoup appris de la mésaventure. Un point de contact a été mis sur pied pour traiter les signalements sensibles plus rapidement et de manière plus adaptée. Une équipe de crise est également prévue. (Belga)

Nos partenaires