Eaux usées - Melchior Wathelet juge surréaliste la demande de la Flandre

17/10/13 à 16:28 - Mise à jour à 16:28

Source: Le Vif

(Belga) Le secrétaire d'État à l'Environnement Melchior Wathelet a jugé jeudi "surréaliste" qu'une Région - la Flandre en l'occurrence - demande au fédéral d'élaborer un règlement pour le paiement de l'amende "eaux usées" infligée par l'Europe, dans une matière "purement régionale".

"C'est aux Régions de s'accorder entre elles sur une clé de répartition pour le paiement de l'amende", qu'elles doivent assumer, a réagi le secrétaire d'État cdH par la voix de sa porte-parole. Cette demande formulée par la ministre flamande de l'Environnement Joke Schauvliege (CD&V) arrive "au moment où l'on transfère des paquets entiers de compétences aux Régions, au motif qu'elles pourront mieux les exercer", fait observer la porte-parole. "On parle ici d'une compétence purement régionale, dans laquelle le fédéral n'a pas la moindre compétence! Surréaliste!", s'étonne-t-elle. Si les Régions ne parviennent pas à s'accorder sur une répartition adéquate, M. Wathelet invoquera l'article 16 de la loi du 8 août 1980, qui stipule que l'État fédéral peut retrancher le montant dû des moyens transférés. Mais à ce stade non plus, la clé de répartition n'est pas claire. M. Wathelet s'étonne par ailleurs d'entendre la N-VA souhaiter que les Régions assument elles-mêmes leurs responsabilités directement vis-à-vis de l'Europe. "Seuls des Etats-membres indépendants peuvent faire cela ; je constate que la N-VA reconnaît clairement qu'elle est pour une Flandre indépendante". (Belga)

Nos partenaires