Des traces de benzène retrouvées dans près de 60% des denrées alimentaires

26/09/12 à 11:18 - Mise à jour à 11:18

Source: Le Vif

(Belga) Près de 60% des denrées alimentaires contiennent des traces de benzène, ressort-il d'analyses effectuées par l'Institut scientifique de santé publique (ISP) et l'Université de Gand. Cela ne constitue pas un risque pour la santé publique mais la prudence reste cependant de mise, estiment mercredi les chercheurs dans un communiqué.

Des traces de benzène retrouvées dans près de 60% des denrées alimentaires

Des analyses relatives à la présence de benzène ont été effectuées pour 455 aliments différents. Les chercheurs ont retrouvé la présence de benzène dans 58% des denrées alimentaires testées. Les quantités retrouvées étaient la plupart du temps très faibles et se situaient en dessous de 1 µg/kg (microgramme/kilo). "L'ingestion de benzène au travers de notre alimentation est largement en-deçà de la dose toxique et cancérogène", rassurent les scientifiques. Cependant, dans 6% des produits analysés, la concentration dépassait de 10 µg/kg la limite fixée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l'eau potable. La prudence reste donc de mise. Les concentrations les plus élevées ont été retrouvées dans les produits transformés d'origine animale tels que le poisson ou la viande fumés mais également dans les salades et dans des aliments emballés hermétiquement. Le benzène est un composé organique volatil. Il est souvent utilisé lors de la production d'autres produits chimiques tels que la peinture, les détergents et le plastique. Il est également produit lors de phénomènes naturels tels que des éruptions volcaniques ou encore lors de la combustion de fossiles et de bois. Il est également présent dans la fumée de cigarettes et les gaz d'échappement. (PVO)

Nos partenaires