Des rabbins et des imams prônent la "tolérance zéro" contre l'intolérance religieuse

05/09/12 à 21:43 - Mise à jour à 21:43

Source: Le Vif

(Belga) De hauts responsables juifs et musulmans européens se sont engagés, mercredi à Paris, à condamner avec fermeté les membres de leur communauté qui attisent l'antisémitisme ou l'islamophobie, et à défendre en commun leurs pratiques, comme la circoncision ou l'abattage rituel.

"Nous devons adopter une politique de +tolérance zéro+ contre les leaders de toute confession qui utilisent leur chaire pour attiser l'intolérance religieuse", selon une déclaration adoptée lors d'un symposium organisé sous l'égide de la Fondation pour la compréhension ethnique, la Grande Mosquée de Paris et le Congrès juif européen. "Les membres de nos deux communautés sont parfois en désaccord, notamment sur le conflit israélo-palestinien. Malgré ces différences, nous devons nous rassembler (...) pour combattre la diabolisation des communautés religieuses", poursuivent les signataires, réunis pour deux jours à Paris. Cette déclaration a été adoptée alors qu'en Allemagne, les leaders musulmans ont été taxés de passivité par leurs homologues juifs après l'agression, fin août à Berlin, d'un rabbin par quatre jeunes apparemment d'origine arabe. Pour les 70 signataires de la déclaration, "en formant un front uni, nous pourrons lutter efficacement au niveau européen contre les initiatives croissantes visant les pratiques religieuses juives et musulmanes comme la circoncision, l'abattage rituel (pour la viande halal ou casher), les pratiques de mariage et de funérailles". Suite à la décision d'un tribunal allemand, en juin, selon laquelle l'ablation du prépuce pour motif religieux est passible de poursuites pénales, la circoncision a été remise en cause dans d'autres pays d'Europe, tels que la Suisse ou l'Autriche. (DGO)

Nos partenaires