Depuis 2011, 23 jeunes femmes violées ou agressées par de faux taximen à Bruxelles

10/02/14 à 12:33 - Mise à jour à 12:33

Source: Le Vif

(Belga) Depuis 2011, 23 jeunes femmes ont été violées ou agressées au Bois de la Cambre à Bruxelles, par de faux chauffeurs de taxi, selon un modus operandi identique. Les auteurs des faits, qui pourraient être au nombre de trois ou quatre, sont activement recherchés, a indiqué lundi le parquet de Bruxelles, confirmant ainsi une information révélée par la Dernière Heure. Les victimes sont invitées à prendre contact avec la section Moeurs de la police locale de Bruxelles Capitale-Ixelles au 02/279.75.17.

Vendredi dernier, un suspect a été interpellé et amené devant le juge d'instruction. Il n'a pas été placé sous mandat d'arrêt, mais l'instruction est en cours. Depuis 2011, il existe 23 dossiers portés à la connaissance des différentes zones de police de Bruxelles dans lesquels de faux chauffeurs de taxi sont vraisemblablement impliqués. La majorité de ces dossiers ont été centralisés auprès de la section Moeurs de la police locale de Bruxelles Capitale-Ixelles. Les victimes sont des jeunes femmes qui, après une soirée passée dans le centre de Bruxelles, rentrent chez elles en taxi. Elles sont généralement un peu éméchées et donc plus vulnérables. Les suspects se font passer pour des chauffeurs de taxi et les emmènent vers le Bois de la Cambre ou ses alentours. Arrivés sur place, ils les violent ou les agressent dans la voiture. Après les faits, la plupart des victimes sont ramenées chez elles par l'auteur. Plusieurs auteurs sont impliqués dans ces viols et agressions sans toutefois avoir de lien entre eux. Les enquêteurs estiment que d'autres victimes de faits comparables n'ont pas encore porté plainte et les encouragent à se faire connaître le plus rapidement possible auprès de la police. Ils rappellent en outre que, pour la recherche d'indices, il est important que la victime ne se lave pas, pas plus que ses vêtements. Le parquet de Bruxelles a tenu à rappeler que, malgré les circonstances qui font l'objet de ces enquêtes, prendre un taxi reste une manière sûre de rentrer chez soi. (Belga)

Nos partenaires