Dépenses sociales - Une députée N-VA réclame de couper davantage dans les allocations de chômage

27/11/12 à 17:40 - Mise à jour à 17:40

Source: Le Vif

(Belga) La députée N-VA Miranda Van Eetvelde a réclamé mardi une réforme profonde du chômage, afin d'en limiter le bénéfice dans le temps. Elle réagissait à la publication par Eurostat de données plaçant la Belgique parmi les États qui dépensent le plus pour les allocations de chômage.

D'après les statistiques européennes, la Belgique consacre au chômage 13,3% du budget de la protection sociale. Seule l'Espagne, où le taux de chômage dépasse largement les 20%, y consacre une part plus importante (14,1%). L'Irlande consacre également une proportion élevée (12,4%), tandis que dans tous les autres pays européens, ce taux est inférieur à 8%. La députée N-VA y voit un argument pour réformer davantage le chômage. "La réforme de Di Rupo aura un impact quasi nul: on continue de s'accrocher à des allocations illimitées dans le temps et à peine une moitié des bénéficiaires sera concernée par la dégressivité qu'on nous vend", affirme-t-elle. (AHO)

Nos partenaires