Démission surprise du patron du groupe Murdoch en Australie

09/08/13 à 06:50 - Mise à jour à 06:50

Source: Le Vif

(Belga) Le patron de News Corp Australia, la branche australienne de l'empire des médias de Rupert Murdoch, a démissionné vendredi à peine vingt mois après avoir pris ses fonctions, une annonce inattendue en pleine campagne électorale.

Le groupe Murdoch, qui contrôle quelque 75% de la presse écrite en Australie, a pris nettement parti pour l'opposition conservatrice, à un mois des élections générales prévues pour le 7 septembre. "Kim a été un dirigeant solide et courageux à une époque où nos activités font face à des défis économiques sans précédent", a déclaré Rupert Murdoch, qui a démarré ses activités en Australie, en reprenant les activités de son père au début des années '50. "Je veux le remercier pour son engagement sans faille, et le sang, les larmes et la sueur qu'il a versés pour News Corp Australia." Kim Williams avait pris ses fonctions de directeur général de la branche australienne en décembre 2011. Il dirigeait jusqu'alors Foxtel, la plus importante télévision payante du pays, détenue à 50% par News Corp. Il sera remplacé par Julian Clark, président du groupe Herald and Weekly Times, une filiale de News Corp Australia basée à Melbourne. Il travaille pour le groupe depuis trente ans. Les quotidiens du groupe News Corp Australia, grand format et presse tabloïd, sont eux aussi confrontés au déclin du lectorat et des recettes publicitaires, avec la montée de l'internet. Ils restent cependant une voix influente dans le pays. Après avoir soutenu les travaillistes en 2007, ils mènent cette fois campagne en faveur du dirigeant de l'opposition Tony Abbott. (Belga)

Nos partenaires