Demande d'acquittement dans le dossier Bekhti

12/06/13 à 19:02 - Mise à jour à 19:02

Source: Le Vif

(Belga) Certains prévenus ont plaidé l'acquittement, mercredi, devant la cour d'appel de Bruxelles, dans l'affaire d'un important trafic d'armes découvert à Bruxelles en novembre 2008. Sept individus, dont les frères Hakim et Ridouan Beyayo ainsi qu'Abderahim Bekhti, bien connus de la justice, sont notamment prévenus de vente illicite d'armes, de faux et de blanchiment.

La défense de Hassan Khanouja a plaidé, mercredi, son acquittement, faute de preuves suffisantes à sa charge. D'autres prévenus, considérés comme des "petites mains" de la bande, se défendant seuls, ont eux aussi demandé leur acquittement. L'affaire concerne un important trafic d'armes qui se déroulait du côté de la place Lemmens à Anderlecht. En août 2008, la police avait été informée de ces faits par un indicateur. Un agent fédéral avait alors infiltré le milieu pour tenter de confondre les suspects. Abdelmalik El Marchouhi avait vendu des armes et des explosifs à "Jacky", l'agent infiltré, à quatre reprises entre septembre et novembre 2008. Ces armes avaient été fournies par Hakim Beyayo et Abderahim Bekhti, selon les forces de l'ordre. Le 27 novembre 2008, la police avait procédé aux perquisitions et aux arrestations des suspects. En première instance, en avril 2010, le juge avait déclaré les poursuites irrecevables au motif que les prévenus avaient été poussés par l'agent fédéral infiltré à lui vendre des armes. En appel, le juge a réformé ce jugement. Le dossier est donc désormais examiné au fond. Les plaidoiries se poursuivront lundi. (Belga)

Nos partenaires