De nouvelles compétences pour le gardien de la paix et une formation accrue

05/07/13 à 17:55 - Mise à jour à 17:55

Source: Le Vif

(Belga) Le conseil des ministres a approuvé vendredi un avant-projet de loi qui donne plus de compétences aux gardiens de la paix et accroît leur formation.

De nouvelles compétences pour le gardien de la paix et une formation accrue

Quelque 1.800 gardiens de paix travaillent en Belgique à la prévention de la criminalité, a rappelé vendredi la ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet. Une loi de 2007 répertorie leurs tâches qui seront désormais plus nombreuses. Actuellement, ils veillent à la sensibilisation du public à la sécurité et à la prévention de la criminalité, fournissent des informations aux citoyens ou aux services compétents en matière de sécurité, voirie, etc., constatent des infractions aux règlements communaux qui peuvent faire l'objet de sanctions administratives, informent des automobilistes mal garés ou se chargent des faire traverser des enfants, etc. Le gouvernement veut leur confier désormais la prévention et la gestion non violente de conflits verbaux sur la voie publique, l'accompagnement des rangs d'écoliers ou encore l'exercice de certaines tâches de soutien à la police. Ils pourront également exercer leur mission non seulement sur la voie publique mais aussi dans des lieux accessibles au public qui appartiennent au domaine public. Les gardiens de la paix devront avoir réussi leurs études secondaires et ne pourront pas être allés plus loin. Leur formation actuelle sera complétée par certaines matières, visant leurs aptitudes rédactionnelles, physiques et leur résistance morale, et sera sanctionnée par un examen. S'ils ne le réussissent pas, ils pourront toutefois être gardien de la paix mais pas agent constatateur donnant lieu à des sanctions administratives. Le gouvernement entend en outre inciter ceux qui le souhaitent à présenter les épreuves de sélection d'agent de police. Il est demandé aux communes de les y aider et aux conseils de police de les intégrer dans leur stratégie de recrutement. Quelques mesures d'harmonisation sont prévues, notamment la délivrance d'une carte d'identification par le ministre de l'Intérieur. (Belga)

Nos partenaires