Dauphins en captivité: veiller à l'espace et aux interactions sociales

30/01/14 à 13:40 - Mise à jour à 13:40

Source: Le Vif

(Belga) Un groupe de travail créé au sein du Conseil du bien-être des animaux s'est penché sur les normes de détention des dauphins telles qu'elles sont édictées en Belgique. Les études menées auprès des delphinariums européens ne permettent pas de démontrer de façon claire et univoque un indicateur de stress pour les grands dauphins (Tursiops truncatus). Néanmoins, le Conseil du bien-être des animaux émet quelques recommandations en matière d'espace et d'interactions sociales.

Dauphins en captivité: veiller à l'espace et aux interactions sociales

Composé de représentants de delphinariums, d'organisations de défense du bien-être animal et de protection de la nature, ainsi que de scientifiques, ce groupe de travail s'est intéressé aux comportements, relations et indications de stress des dauphins à l'état sauvage et en captivité. Il propose de prévoir pour les dauphins plusieurs espaces pour nager et une variation au niveau de la conception de l'environnement afin que l'animal puisse choisir et davantage contrôler l'utilisation qu'il a de son espace. Le groupe de travail rappelle aussi qu'un grand espace pour nager permet de mieux gérer la distance entre les individus. Il est donc important que les animaux puissent disposer de deux bassins et d'un bassin d'isolement. Enfin, il serait bien que le personnel qui s'en occupe ait de l'expertise en biologie comportementale et en bien-être. Le rapport propose aussi de mettre en place un programme d'enrichissement afin de combattre l'ennui pour les dauphins. Des éléments tels que la rotation et le remplacement des objets naturels, du matériel en suffisance, une interaction avec l'homme et le choix donné à l'animal quant à sa participation à des shows en font partie. Dans notre pays, six grands dauphins sont détenus au Boudewijn Seapartk de Bruges, au sein d'un grand bassin et d'un arrière-bassin reliés par un canal. (Belga)

Nos partenaires