Crise en Egypte - Le parti Al Nour se retire des négociations politiques

08/07/13 à 08:13 - Mise à jour à 08:13

Source: Le Vif

(Belga) Le parti salafiste Al Nour a annoncé lundi matin qu'il se retirait des négociations sur la composition d'un gouvernement de transition en Egypte, alors que le processus de nomination d'un Premier ministre piétine. Les événements s'accélèrent au Caire avec des heurts autour du bâtiment de la Garde républicaine.

Crise en Egypte - Le parti Al Nour se retire des négociations politiques

"Nous avons décidé de nous retirer immédiatement des négociations en réponse au massacre qui a eu lieu devant la Garde républicaine", a déclaré sur twitter le porte-parole du parti Al Nour, Nader Baqqar. L'armée égyptienne avait accusé un "groupe terroriste" d'avoir tenté de donner l'assaut lundi à l'aube au siège de la Garde républicaine, a rapporté la télévision nationale. Un porte-parole des Frères musulmans a déclaré plus tôt que 34 partisans de la confrérie avaient été tués pendant la dispersion par l'armée d'un sit-in de soutien au président déchu Mohamed Morsi devant le bâtiment de la Garde. L'armée parle, elle, d'un officier tué et de quarante personnes blessées lors des affrontements. Des sources médicales évoquent quinze morts. Dans la nuit de dimanche à lundi, le chef du parti salafiste al-Nour avait rejeté la décision de la présidence intérimaire égyptienne de nommer, en principe lundi, Ziad Bahaa Eldin au poste de Premier ministre, avant de nouvelles élections. La proposition de nommer ce technocrate de centre-gauche qui a dirigé plusieurs institutions économiques égyptiennes n'a pas reçu l'aval du parti Al Nour, qui accuse Ziad Bahaa Eldin de faire partie du Front du salut national, l'une des principales formations de l'opposition à Mohamed Morsi, le président déchu depuis mercredi. (Belga)

Nos partenaires