Crise en Egypte - L'Eglise catholique copte soutient la police et l'armée contre l'attaque "terroriste"

19/08/13 à 17:52 - Mise à jour à 17:52

Source: Le Vif

(Belga) Des responsables de la petite communauté catholique copte égyptienne ont estimé lundi qu'une attaque "terroriste" est menée contre le peuple égyptien, récusant toute fracture séparant les chrétiens et les musulmans, qui, selon eux, les aident et les soutiennent en majorité.

Dans un message transmis lundi à l'agence de l'épiscopat italien SIR, le patriarche des coptes catholiques, Ibrahim Isaac Sidrak, a exprimé le soutien "ferme, conscient et libre" de sa communauté à "la police égyptienne et aux forces armées pour tous les efforts qu'ils accomplissent pour protéger le pays". Le patriarche Isaac a aussi exprimé "le refus catégorique de toute ingérence dans les affaires internes de l'Egypte et de toute tentative pour influer sur ses décisions suprêmes, de quelque côté que cela provienne". "Notre remerciement va à tous nos concitoyens musulmans respectables qui se sont montrés proches de nous, selon leurs possibilités, pour défendre nos églises et nos institutions", a-t-il affirmé, en allusion aux dizaines d'églises, écoles et magasins chrétiens incendiés au cours des derniers jours. "Ce n'est pas un conflit politique entre diverses factions, mais une lutte de tous les Egyptiens contre le terrorisme", a estimé le patriarche d'Alexandrie des Coptes. Selon Mgr Youhanna Golta, évêque auxiliaire catholique d'Alexandrie, "aussi bien les chrétiens que les musulmans sont persécutés en Egypte par les Frères musulmans" qui ne font "pas de différence" dans leurs attaques. Cet évêque catholique copte ne veut "absolument pas" que les chrétiens fassent l'objet d'une attention particulière: "l'Egypte est un pays qui ne doit pas être divisé. Il n'y a pas une rue, un bâtiment, une ville, qui soit seulement pour les chrétiens ou seulement pour les musulmans. A côté de l'université al-Azhar, il y a des magasins chrétiens, et à côté de la cathédrale du Caire vivent des musulmans". Les chrétiens, particulièrement l'importante Eglise orthodoxe copte, ont soutenu la destitution par l'armée du président Mohamed Morsi. Les catholiques coptes égyptiens sont évalués à quelque 250.000 fidèles. (Belga)

Nos partenaires