Crash d'un avion malaisien en Ukraine - Les séparatistes prorusses d'accord pour un accès sûr aux enquêteurs internationaux

18/07/14 à 08:16 - Mise à jour à 08:16

Source: Le Vif

(Belga) Les séparatistes prorusses sont d'accord pour permettre à des enquêteurs internationaux un accès sûr et sans entraves au site du crash aérien en Ukraine, a annoncé vendredi l'OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe).

Crash d'un avion malaisien en Ukraine - Les séparatistes prorusses d'accord pour un accès sûr aux enquêteurs internationaux

Lors d'une visioconférence du "groupe de contact" sur l'Ukraine (OSCE, Ukraine, Russie) qui s'est tenu avec la participation des insurgés, ces derniers ont accepté d'offrir "un accès sûr (...) à une commission nationale d'enquête, comprenant des enquêteurs internationaux", a indiqué l'OSCE dans un communiqué. Des experts des services de renseignement américains estiment que le Boeing 777 de Malaysia Airlines, parti d'Amsterdam pour Kuala Lumpur, a été abattu par un missile sol-air dont l'origine reste cependant encore incertaine. Les autorités de Kiev et les rebelles se sont immédiatement accusés d'être à l'origine d'un tir supposé avoir causé la catastrophe, sans qu'aucun élément matériel ne permette d'en attribuer solidement le responsabilité. Les experts étudient leurs données pour savoir si l'engin a été tiré par les séparatistes prorusses, selon un responsable sous couvert de l'anonymat. Plus tôt jeudi, M. Obama avait appelé son homologue ukrainien Petro Porochenko, et les deux hommes avaient souligné que "toutes les preuves sur les lieux du crash" devaient rester en place jusqu'à ce que les enquêteurs internationaux "soient en mesure d'examiner tous les aspects de cette tragédie". Cinq Belges figurent parmi les 298 victimes (283 passagers et 15 membres d'équipage) du crash. (Belga)

Nos partenaires