Conflit à Gaza - Tirs de roquettes, des milliers de Gazaouis fuient leurs maisons

08/08/14 à 08:32 - Mise à jour à 08:32

Source: Le Vif

(Belga) Les mouvements palestiniens ont repris vendredi matin les tirs de roquettes sur Israël depuis la bande de Gaza à l'expiration du cessez-le-feu dans l'enclave palestinienne où des milliers d'habitants fuyaient leurs maisons par peur de nouvelles frappes.

Conflit à Gaza - Tirs de roquettes, des milliers de Gazaouis fuient leurs maisons

Après près d'un mois d'un conflit extrêmement sanglant --près de 1.900 Gazaouis tués--, Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas avaient convenu d'un cessez-le-feu de 72 heures pour laisser place à des négociations indirectes sous l'égide des Egyptiens au Caire. Faute d'accord lors de ces discussions qui achoppent sur la question de la levée du blocus imposé par Israël aux Gazaouis depuis 2006, les mouvements palestiniens ont annoncé que le cessez-le-feu prenait fin, mais pas les négociations. "Les mouvements palestiniens refusent de prolonger la trêve mais les négociations se poursuivent", a déclaré Fawzi Barhoum, porte-parole du Hamas à Gaza à 05H00 GMT, l'heure de l'expiration du cessez-le-feu. Peu après, l'armée israélienne annonçait qu'au moins dix roquettes avaient été tirées de la bande de Gaza vers Israël, dont deux sur la ville d'Ashkelon limitrophe de l'enclave palestinienne. Les brigades Al-Qods, la branche armée du Jihad islamique qui participe aux négociations du Caire, ont revendiqué ce dernier tir. Craignant des représailles, des milliers de Palestiniens fuyaient leurs maisons dans l'est de la ville de Gaza par peur de nouvelles frappes alors que des drones israéliens survolaient l'enclave palestinienne, selon un journaliste de l'AFP et des témoins. Aucune frappe n'avait eu lieu dans l'immédiat mais l'armée israélienne a plusieurs fois répété qu'elle répliquerait à tout incident et se tient prête le long de la frontière à répondre à toute reprise des combats. L'opération "Bordure protectrice" déclenchée le 8 juillet par Israël pour faire cesser les tirs de roquettes contre son territoire et détruire le réseau de tunnels servant au Hamas à s'infiltrer en Israël a tué 1.890 Palestiniens, dont 430 enfants et adolescents, selon le ministère palestinien de la Santé. Selon l'Unicef, 73% des victimes sont des civils. Côté israélien, 64 soldats et trois civils ont péri. (Belga)

Nos partenaires