Conflit à Gaza - 19 Palestiniens et un soldat tués

18/07/14 à 10:28 - Mise à jour à 10:28

Source: Le Vif

(Belga) Les soldats israéliens, appuyés par des chars et l'aviation, combattaient dans la bande de Gaza vendredi au deuxième jour d'une opération terrestre censée anéantir les infrastructures et la puissance du Hamas palestinien malgré le risque pour les civils. Dix-neuf Palestiniens ont été tués en quelques heures ainsi qu'un soldat israélien depuis le début jeudi soir de l'offensive terrestre lancée malgré les appels de la communauté internationale à éviter l'escalade et les pertes civiles.

Conflit à Gaza - 19 Palestiniens et un soldat tués

La plupart des hostilités se déroulaient dans le sud du territoire palestinien, à Khan Younès et Rafah, et dans le nord, non loin de la frontière avec Israël. Le terminal frontalier israélien d'Erez, seul point de passage pour les piétons, a été fermé. L'agglomération de Gaza était une ville fantôme, les rues complètement désertées. L'objectif principal des forces terrestres entrées à partir de plusieurs points dans Gaza, enclavée entre Israël, l'Egypte et la mer Méditerranée, est de détruire les tunnels souterrains de contrebande construits par le Hamas pour faire entrer des marchandises, de l'argent et surtout des armes. Israël a déclenché le 8 juillet une vaste offensive aérienne contre Gaza pour faire cesser les tirs de roquettes mais a décidé jeudi d'"étendre ses opérations" avec un assaut terrestre après l'échec d'une proposition de trêve égyptienne. Depuis cette date, au total 260 Palestiniens ont été tués et 1.770 blessés, selon des sources médicales palestiniennes. Un civil et un soldat israélien ont été tués. Il s'agit de la première offensive terrestre à Gaza depuis celle menée en décembre-janvier 2008-2009 et qui s'était soldée par la mort de quelque 1.400 Palestiniens sans pour autant mettre définitivement fin aux tirs de roquettes. Israël s'est retiré unilatéralement de la bande de Gaza en 2005. (Belga)

Nos partenaires