Charleroi: la mère de Diana déclarée en état de déséquilibre mental

05/10/12 à 18:06 - Mise à jour à 18:06

Source: Le Vif

(Belga) Juliana Santana Duran, qui avait étranglé sa fille Diana avant de la découper et de la congeler en mai dernier, est déclarée irresponsable de ses actes selon une première expertise. Elle relève, a priori, de la défense sociale plutôt que de la justice pénale.

Un collège d'experts psychiatres a examiné Juliana Santana Duran, cette habitante de Châtelineau placée sous mandat d'arrêt en mai dernier pour l'assassinat de sa petite fille Diana, âgée de 5 ans. Selon ce rapport, que le parquet de Charleroi se refuse à commenter, cette mère de famille était en état de déséquilibre mental au moment d'étrangler sa fillette, puis de découper son corps et d'en placer les morceaux dans un congélateur. Elle serait, selon ce collège d'experts, toujours dans cet état. Pis, le risque de récidive n'est pas écarté, selon les experts. Pour l'heure, la mère semble donc s'orienter vers des mesures de défense sociale plutôt que vers un procès en cour d'assises. Des voies de recours et de contre-expertise sont toujours possibles, tant du côté du parquet que de la partie civile. Aucune reconstitution n'a pour l'instant été ordonnée par le juge d'instruction, ce qui s'explique par l'état de déséquilibre mental apparent de Juliana Santana Duran. (PVO)

Nos partenaires