Budget - Les partis flamands de la majorité plaident pour des mesures structurelles

07/03/13 à 18:40 - Mise à jour à 18:40

Source: Le Vif

(Belga) Le Premier ministre est resté très peu précis sur l'agenda des prochaines négociations budgétaires. Interrogé à la Chambre, Elio Di Rupo a rappelé que le gouvernement attendait le rapport du Comité de monitoring. Un Comité restreint se penchera sur les chiffres vendredi matin et les discussions sur le contrôle budgétaire se dérouleront "dans les prochains jours".

Le Premier ministre répondait ainsi à une série de questions dont celles de représentants des trois partis flamands de la majorité. La présidente de l'Open Vld Gwendolyn Rutten et les députés CD&V et sp.a Jenne De Potter et Karin Temmerman ont tous plaidé, avec des nuances, pour des mesures structurelles. De telles mesures sont indispensables et cruciales ont dit M. De Potter et Mme Rutten. Cette dernière a précisé que de telles mesures devaient aussi être prises dans le secteur de la sécurité sociale. Mme Temmerman a parlé de mesures structurelles qui doivent toutefois rester sociales. Elio Di Rupo n'a pas laissé voir dans les cartes du gouvernement, renvoyant aux discussions à venir. Il a rappelé que le gouvernement tente de mener "une politique rigoureuse mais juste". "Je suis favorable à une rigueur soutenable mais je m'oppose à l'autorité. Lorsque la croissance est en deuil il faut soutenir l'économie", a dit le Premier ministre. En réponse à une autre question de Bruno Tuybens (sp.a), il a rappelé son plaidoyer pour une politique industrielle européenne et indiqué qu'il rencontrera demain vendredi le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso. (KAV)

Nos partenaires