Braquage informatique de 45 millions de dollars: cinq nouvelles arrestations à New York

19/11/13 à 00:24 - Mise à jour à 00:24

Source: Le Vif

(Belga) Cinq nouvelles personnes ont été arrêtées lundi à New York, accusées d'avoir participé au "braquage" informatique international qui avait permis de récolter en quelques heures il y a plusieurs mois 45 millions de dollars dans plus de 20 pays, a indiqué la justice new-yorkaise.

Ces cinq personnes "étaient membres de la cellule new-yorkaise d'une organisation internationale de cyber-criminalité, qui avait utilisé des techniques sophistiquées pour pirater les systèmes des institutions financières, voler les données de cartes de débit pré-payées et faire des retraits frauduleux dans des distributeurs à l'échelle planétaire", a précisé la procureure de Brooklyn, Loretta Lynch, dans un communiqué. Les accusés avaient ensuite envoyé la majorité des fonds récoltés aux dirigeants de l'organisation, dont 800.0000 dollars envoyés par bus dans une valise en Floride, précise le communiqué. Le 9 mai dernier, huit personnes avaient déjà été inculpées dans cette affaire de braquage de banque d'un genre nouveau, surnommée "opérations illimitées". En amont, et sur plusieurs mois, les pirates informatiques avaient pénétré le système informatique de groupes bancaires, piraté les numéros et les codes secrets de cartes prépayées puis supprimé leur plafond de retrait. Ces cartes prépayées ne sont pas liées à un compte bancaire et sont proposées par des employeurs et des ONG. Ils avaient ensuite recodé des cartes magnétiques lambda et, munis des codes secrets, des complices avaient retiré de l'argent de milliers de distributeurs automatiques de manière coordonnée. Le 22 décembre 2012, après avoir pénétré le réseau de processeurs de carte bancaires de la banque Rakbank, basée dans les Emirats, ils avaient ainsi retiré de l'argent de plus de 4.500 distributeurs, volant 5 millions de dollars dans une vingtaine de pays. Les 19/20 février 2013, selon le même mode opératoire, visant cette fois la Bank of Muscat, basée à Oman, ils avaient en dix heures opéré 36.000 retraits et volé 40 millions de dollars dans 24 pays. La cellule de New York a retiré 400.000 dollars le 22 décembre puis 2,4 millions en février, à partir de 140 distributeurs, en 3.000 retraits, selon l'acte d'accusation. 800.000 dollars avaient été envoyés en cash à Miami, à un homme tué depuis, Alberto Yusi Lajud-Pena, qui était ensuite parti pour la République dominicaine. (Belga)

Nos partenaires