Zaventem: les contrôleurs aériens toujours en grève mercredi

13/04/16 à 06:30 - Mise à jour à 08:45

Source: Belga

Un certain nombre de contrôleurs aériens de Belgocontrol se sont à nouveau portés malades mercredi, a indiqué Dominique Dehaene, porte-parole de l'entreprise. La capacité est ramenée à 15 vols par heure à l'aéroport de Zaventem, contre 76 vols théoriquement. Belgocontrol, touchée par une grève de ses contrôleurs, appelle les syndicats traditionnels à remplacer les travailleurs absents.

Zaventem: les contrôleurs aériens toujours en grève mercredi

Embouteillages à l'entrée de Brussels Airport. © BELGA/Laurie Dieffembacq

Mardi, l'entreprise est parvenue à un accord en commission paritaire dans le conflit social qui était en cours depuis la mi-mars, mais cet accord n'a pas satisfait la Guilde des contrôleurs aériens (80 des 280 contrôleurs aériens du pays) qui a dès lors demandé à ses membres de se porter malades.

Le porte-parole de Belgocontrol explique qu'il n'existe pas de cadre légal pour contrer de telles actions: "Il n'y a pas de service minimum. Cela ne facilite pas les choses."

L'entreprise appelle donc les syndicats traditionnels (CSC, FGTB, CGSLB) à respecter leur engagement - ils avaient promis de ne pas mener d'actions pendant le conflit social - et de demander à leurs membres de remplacer les contrôleurs aériens absents.

Belgocontrol condamne la grève sauvage et partage "l'indignation du grand public et du secteur aéronautique".

Par ailleurs, la compagnie Jetairfly a annoncé que ses premiers vols de la journée ont décollé comme prévu. Treize vols sont partis des aéroports belges, mercredi matin, dont trois de Brussels Airport.

Une cinquantaine de vols annulés mercredi à Brussels Airport

Quelque 50 vols ont dû être annulés à l'aéroport de Zaventem mercredi en raison d'une grève menée par certains contrôleurs aériens de Belgocontrol, a indiqué Nathalie Van Impe, porte-parole de Brussels Airport. D'ordinaire, l'aéroport compte 400 vols par jour.

Jusqu'à 10h, la capacité est ramenée à 15 mouvements par heure, a-t-on, par ailleurs, appris chez Belgocontrol.

Pour le moment, aucun vol n'a été dévié vers un autre aéroport. Au total, une centaine de vols avaient été annulés mardi et sept avaient été déviés vers l'étranger, notamment vers Düsseldorf et Lille.

"Ce n'est pas vraiment la situation que nous souhaitons", a commenté Nathalie Van Impe.

Les aéroports de Liège et de Charleroi n'étaient pas concernés par l'arrêt de travail chez Belgocontrol mercredi vers 8h30. "Nous avons subi une petite interruption pendant la nuit. Sept vols TNT ont dû être décalés, mais sont finalement partis. La situation est normale pour l'instant", a indiqué Christian Delcourt, responsable communication pour Liège Airport.

En savoir plus sur:

Nos partenaires