Y a-t-il trop de fonctionnaires ?

26/02/12 à 18:00 - Mise à jour à 18:00

Source: Le Vif

Alors que le gouvernement doit trouver près de 2 milliards d'euros supplémentaires, l'un des points de discussion porte sur le nombre de fonctionnaires. Ne sont-ils pas trop nombreux et surtout trop chers ?

Y a-t-il trop de fonctionnaires ?

© Belga

Alors que le gouvernement s'attaque au contrôle budgétaire, un des points en discussion est le nombre de fonctionnaires. Ceux-ci sont en effet 1,3 million au total et représentent donc un quart des emplois. Le sujet a été abordé par les débats dominicaux tant à la RTBF qu'à la VRT.

Le secrétaire d'État à la Fonction publique Hendrick Bogaert (CD&V) participait aux deux débats. Pour lui, l'État pourrait certes fonctionner avec moins d'agents publics, mais il n'est cependant pas favorable à un arrêt pur et simple des engagements. Il a notamment évoqué les informaticiens dont le non-remplacement pourrait poser un vrai problème à l'administration.

Hendrick Bogaert a aussi insisté sur le fait qu'on a déjà fait beaucoup d'efforts puisqu'au département des finances qui représente la moitié de la fonction publique fédérale, on ne remplace déjà plus que deux partants sur cinq.

Il a aussi rappelé que le gouvernement a déjà demandé un effort budgétaire de 50 millions d'euros sur les frais de fonctionnement. Les "top managers" proposent eux-mêmes de faire 50 millions de plus. Quant à la réforme des pensions, elle devrait, en vitesse de croisière, dans 3 ans, entraîner une économie de 600 millions d'euros. Un arrêt de tous les engagements représenterait une économie de 100 millions d'euros.

Le nombre de fonctionnaires fédéraux en baisse

Le nombre de fonctionnaires fédéraux a diminué de plus de 3% au cours de ces deux dernières années. La compression des budgets prévue en 2012 et 2013 confirmera cette tendance: la baisse atteindra les 10% en quatre ans, peut-on lire lundi dans Le Soir.

Le nombre d'agents fédéraux est aujourd'hui de 72.026 équivalents temps plein (soit 81.203 "unités physiques", temps plein et temps partiel réunis). Sur la base des paiements des équivalents temps plein des administrations fédérales, la diminution représentait 1,64% en 2010.

Cette réduction des effectifs s'est encore confirmée en 2011 en dépit d'une augmentation sensible du nombre d'agents (467) engagés dans deux services publics fédéraux: le SPF Justice et le SPF Intérieur. En 2009, 2010 et 2011, les départs à la pension représentaient une petite moitié des départs.

Le ministre de la Défense nationale, Pieter De Crem (CD&V) a récemment proposer de geler tout recrutement dans la fonction publique jusqu'en 2016. Le secrétaire d'Etat à la Fonction publique, Hendrik Bogaert (CD&V) s'est cependant distancé ce week-end de la piste du gel évoquée par Pieter De Crem.

La croissance des emplois publics observée en Belgique concerne en réalité les entités locales et fédérées.

LeVif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires