Vanhengel suggère un changement à la tête de l'Open Vld

23/05/12 à 13:28 - Mise à jour à 13:28

Source: Le Vif

Le ministre Guy Vanhengel (Open Vld), a suggéré, dans le Knack de cette semaine, que le moment était venu de changer de présidence à la tête des libéraux flamands.

Vanhengel suggère un changement à la tête de l'Open Vld

© Belga

De nouvelles élections sont prévues au mois de décembre pour la présidence de l'Open Vld. Guy Vanhengel est un habitué des critiques à l'égard de l'actuel président Alexander De Croo. Cette fois, il réitère son propos en invoquant les mauvais sondages pour son parti. "Je ne me souviens pas que les libéraux aient été aussi mauvais qu'aujourd'hui. Lorsque j'ai commencé ma carrière chez Guy Verhofstadt, nous sortions de mauvaises élections européennes. Le PVV se situait alors aux alentours des 14% et on parlait de seuil absolu", se souvient-il.

Guy Vanhengel dit ne pas s'attendre à une amélioration "tant que l'Open Vld ne parviendra pas à élargir son registre". Selon lui, dès
lors que le parti "avancera segment par segment, sans cadre plus large, il éprouvera des difficultés à présenter une ligne claire dans le
paysage politique".

Le chef de file bruxellois des libéraux flamands a fait une comparaison entre Alexander De Croo et Ariel Jacobs, coach du Sporting d'Anderlecht. "L'année prochaine, il ne sera plus l'homme indiqué. Et donc, il doit laisser son équipe entre les mains d'un autre coach, qui, en apportant une nouvelle vision et une approche nouvelle parviendra à mieux faire jouer l'équipe". Quant à savoir si en politique également, un club doit à un certain moment changer de coach, Guy Vanhengel renvoie aux élections présidentielles qui ont lieu en décembre prochain et qui constituent le moment pour organiser un changement de cap.

Réagissant mercredi dans le Laatste Nieuws, Alexander De Croo a dit ne pas être surpris par la prise de position de son ministre. "Nous connaissons l'avis de Guy depuis longtemps. Il n'a jamais dit quelque chose de positif à mon égard". L'actuel président des libéraux flamands dit partager l'avis de Guy Vanhengel selon lequel le parti doit pouvoir mener une politique suffisamment large et viser à long terme. "C'est précisément ce que nous faisons au gouvernement",
conclut-il.

Le Vif.be avec Belga

Nos partenaires