Une punition parentale plutôt qu'une amende ?

28/11/13 à 12:11 - Mise à jour à 12:11

Source: Le Vif

Dès janvier 2014, les communes pourront infliger une sanction administrative à un mineur, à partir de 14 ans, s'il commet une infraction "néfaste" pour le territoire ou la vie en communauté.

Une punition parentale plutôt qu'une amende ?

© Thinkstock

Cette sanction est une amende pouvant s'élever à 175 euros. En Flandre, trois communes ont préféré le paquet "implication parentale" : elles n'infligeront pas d'amende en cas de petite infraction mais demanderont aux parents de punir leur enfant.

Aucun critère de punition n'a été déterminé, mais l'une des conditions est de pouvoir la contrôler. Pour le commissaire des Droits de l'Enfant, la mesure ouvre la porte à l'arbitraire. En d'autres termes : qu'est-ce qu'une bonne punition ? Le fonctionnaire devra se poser la question à chaque fois.

En savoir plus sur:

Nos partenaires