Trois milliards, l'obscur magot des secrétariats sociaux

13/04/18 à 09:35 - Mise à jour à 09:58
Du Le Vif/L'Express du 12/04/18

Collecteur de cotisations et d'impôt pour le compte de l'Etat est un métier discret qui rapporte gros. Jusqu'à rendre une trentaine d'asbl scandaleusement riches ? Des milliards insoupçonnés éveillent le soupçon.

Il dégage l'assurance de celui qui est certain de viser juste et de ne pas être entendu pour ce motif-là. Il déboule les bras chargés de rapports comptables, jongle avec des tableaux truffés de rubriques codées et associées à des tas de chiffres qui valent de l'argent. Beaucoup d'argent. L'étalage d'une fortune qui se bâtirait sur le dos de l'Etat et, par ricochet, du contribuable, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. " Le scandale du siècle ", affirme ce lanceur d'alerte. Un " Belgiumleaks " capable, s'il y était mis fin, de " redonner le moral aux Belges ". Rien que ça. Yves Génard, c'est un cheminement professionnel un peu chahuté qui l'a amené à prendre en grippe un monde d'une rare discrétion : celui des secrétariats sociaux.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires