Trois bandes pour la rue de la Loi

16/01/13 à 16:25 - Mise à jour à 16:25

Source: Le Vif

La circulation rue de la Loi à Bruxelles sera à nouveau modifiée, rapporte mercredi le site Brusselnieuws.be. Le nombre de bandes entre la Petite ceinture et la rue Royale, passera cette fois de deux à trois. Ce nombre avait été réduit de quatre à deux pas plus tard qu'en octobre.

Trois bandes pour la rue de la Loi

© belga

Auparavant, les automobilistes pouvaient circuler sur quatre bandes (deux dans chaque sens) mais les cyclistes étaient privés de pistes. En octobre, des travaux de réfection ont été réalisés. La Ville de Bruxelles a décidé d'aménager deux pistes cyclables marquées au sol (PCM). Du côté du parlement fédéral, des places de stationnement ont été clairement tracées.

Il ne restait donc plus que deux bandes pour les automobilistes. Ce rétrécissement du nombre de bandes a engendré une forte augmentation du trafic entre la Petite ceinture et le parlement. "25 minutes de temps perdu à cause de nouveaux emplacements gratuits pour politiciens", dénonçait en décembre dernier Touring dans un communiqué.

La Ville de Bruxelles a donc décidé d'augmenter finalement le nombre de bandes. "Il y aura trois bandes, deux en direction du centre et la dernière pour quitter la ville. Les pistes cyclables seront conservées. L'aire de stationnement sera supprimée", indique Els Ampe(Open VLD), la nouvelle échevine de la mobilité et des travaux publics. "Les ministres peuvent se garer devant leur cabinet, les députés derrière le parlement. "Les nouveaux marquages ne sont toutefois pas imminents. "Maintenant, il fait trop froid. Il faut attendre qu'il fasse quinze degrés, pour que la peinture tienne", ajoute Els Ampe.

Touring se félicite du nombre de bandes de la rue de la Loi revu à la hausse

Touring, qui dénonçait en décembre dernier les "25 minutes de temps perdu à cause de nouveaux emplacements gratuits pour politiciens" rue de la Loi, se félicite de l'annonce du passage futur à trois bandes de circulation sur l'artère bruxelloise entre la Petite ceinture et la rue Royale. "Nous avons négocié avec la ville de Bruxelles pour aboutir à cette décision, qui est donc une très bonne chose pour nous", a indiqué Danny Smagghe, porte-parole de l'organisation d'automobilistes. Touring précise qu'elle a proposé une synchronisation des feux de signalisation mais que celle-ci a été refusée par manque de personnel. "Elargir l'espace disponible pour les voitures était donc la seule solution pour avoir davantage de fluidité du trafic dans Bruxelles. C'est une utopie de faire croire que l'on peut faire disparaître les voitures de la ville", a ajouté Danny Smagghe.

Nos partenaires