Tram à Liège : on arrête tout et on recommence

13/04/16 à 10:17 - Mise à jour à 10:16

Source: Le Vif

Comment expliquer l'étonnante décision du gouvernement wallon ? Lâchage, marchandage politique et (manque de) gros sous : le dossier ressemble à une série pleine de rebondissements. Sans oublier l'intrigue : le tram va-t-il mourir ?

Malgré les attentats, le rendez-vous n'avait pas été annulé. Au soir du 22 mars dernier, Marcel Miller, managing director d'Alstom, était invité à Liège par la Banque nationale de Belgique. Le patron bruxellois avait bien préparé son intervention : un PowerPoint de 55 pages sur le thème "PPP, de la théorie à la pratique. Illustration du tram de Liège". Les partenariats publics-privés, Marcel Miller connaît, lui dont l'entreprise avait été sélectionnée pour réaliser le projet liégeois. Aussi expert soit-il, il n'avait pourtant pas prédit le camouflet du gouvernement wallon. Trois jours après que le boss d'Alstom ait évoqué "son" futur chantier en long et en large lors de la conférence, le ministre de l'Aménagement du territoire Carlo Di Antonio (CDH) annonçait que le permis ne lui serait finalement pas attribué.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires