Test-Achats dénonce une nouvelle augmentation des tarifs VOO

07/06/18 à 12:06 - Mise à jour à 12:06

L'opérateur de télécom VOO augmente, une nouvelle fois, ses tarifs à partir de juillet prochain. Pour Test-Achats, l'association de défense des consommateurs belges, il s'agit d'une stratégie pour diriger les clients vers les packs les plus chers.

Test-Achats dénonce une nouvelle augmentation des tarifs VOO

© BELGA/Victoria Dessart

Les clients de VOO verront leur facture augmenter à partir du 1er juillet. Tous les abonnements et pack all-in de l'opérateur seront revus à la hausse d'un ou deux euros supplémentaires par mois. Une augmentation qui n'est pas significative dans le cas où le consommateur conserve son abonnement. Mais la stratégie commerciale du distributeur est d'inciter ses clients à passer au pack d'abonnement supérieur. Est-ce que le consommateur y gagne ? Pas forcément, pour Test-Achats. L'association de défense des consommateurs pointe cette stratégie souvent utilisée, peu avant l'été, par les opérateurs télécoms. Elle consiste à conserver les tarifs du pack le plus cher, tout en augmentant légèrement ceux des packs les moins chers pour réduire l'écart de prix, et pousser les consommateurs à switcher vers les packs les plus couteux. Cette stratégie se base sur des données statistiques révélant qu'une fois le changement d'abonnement effectué, le consommateur change rarement d'opérateur par la suite. Une manière pour les opérateurs télécoms de conserver leur clientèle à long terme, donc.

Les droits d'auteur responsable ?

VOO justifie son augmentation en mettant en avant l'augmentation des droits d'auteurs. Cela est vrai pour l'abonnement au câble qui coûtera 0,75 euro supplémentaire par mois. Mais l'augmentation des droits d'auteurs ne peut, à elle seule, légitimer les 2 euros supplémentaires pour les packs qui ne proposent pas la TV numérique. L'opérateur avait déjà augmenté ses prix l'année dernière avec des hausses allant jusqu'à 3 euros.

Test-Achats lance un système de comparateur

Pour réagir, Test-Achats a mis en place un système de comparateur d'abonnement. Que ce soit pour l'internet, la téléphonie ou le câble, les consommateurs pourront trouver au moins une offre correspondante à des tarifs moins élevés que ceux proposés par VOO. La plateforme rappelle également de surveiller sa consommation à l'approche des vacances, car VOO vient tout juste de demander à l'IBPT, l'institut belge des télécommunications, l'autorisation de ne pas appliquer totalement la réglementation européenne qui concerne la fin du roaming (frais d'itinérance). Ces frais supplémentaires qui s'appliquaient hors des frontières nationales ont été supprimés, en Europe, pour permettre aux utilisateurs de profiter de leur condition d'abonnement à l'étranger. Si l'IBPT accepte les limitations de VOO, les clients seront limités à 60 minutes d'appel, 60 SMS, et 200 Mb de données. Au-delà, des frais supplémentaires pourront être facturés. Pour les clients mécontents, ils peuvent toujours changer gratuitement d'opérateur jusqu'au 1er août inclus.

Félicia Mauro

En savoir plus sur:

Nos partenaires