Tensions entre le MR et le FDF: la N-VA en rajoute une couche

27/06/11 à 13:12 - Mise à jour à 13:12

Source: Le Vif

Pour la N-VA, les déclarations du président du FDF, Olivier Maingain, et le fait que le président du MR, Charles Michel, ne prenne pas publiquement ses distances avec celles-ci "ne fera que rendre la recherche d'un accord communautaire inutilement difficile ce que veut M. Maingain et ce qui démontre que c'est lui qui dirige le MR".

Tensions entre le MR et le FDF: la N-VA en rajoute une couche

© Belga

Depuis quelques semaines, la polémique fait rage entre le FDF et la N-VA, provoquant aussi des difficultés internes aux MR.

Un entretien entre les présidents du MR et du FDF, MM. Michel et Maingain, a permis au premier de déclarer que l'incident était clos.

Le président de la N-VA, Bart De Wever, a encore répété dimanche qu'il ne voulait plus s'asseoir à la table de négociation avec M. Maingain si celui-ci ne retire pas ses paroles.

M. Maingain a notamment traité la N-VA de "parti national-populiste" et de danger pour la démocratie. Il a aussi reproché à M. De Wever d'avoir tenu des propos négationnistes.

Lundi matin, sur Bel-RTL le président du MR a répété qu'il ne doutait pas de la volonté du FDF de soutenir la ligne du MR. Pour lui, une scission entre le MR et le FDF serait "une erreur politique" qu'il "n'envisage pas du tout". M. Michel a aussi dit qu'il appartenait à la Justice de se prononcer sur les accusations de négationnisme.

Quant à savoir si les positions du FDF pouvaient conduire à l'exclusion du MR des négociations gouvernementales, M. Michel a noté: "Si le PS et le formateur Elio Di Rupo faisaient le choix d'un gouvernement sans le MR et avec la N-VA, ce serait la responsabilité du PS et d'Elio Di Rupo".

Interrogé lundi après les dernières déclarations de Charles Michel, la N-VA a réitéré son point de vue à savoir que M. Maingain ne peut être un interlocuteur "s'il ne retire pas ses accusations".

Le parti dit regretter que le président du MR ne prenne pas publiquement ses distances avec les déclarations de M. Maingain. "Tout ceci ne fera que rendre la recherche d'un accord communautaire inutilement plus difficile ce que veut M. Maingain et ce qui démontre que c'est lui qui dirige le MR".

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires