Tempête : alertes de crues en province du Luxembourg et de Namur

16/12/11 à 08:19 - Mise à jour à 08:19

Source: Le Vif

Plusieurs cours d'eau sont en alerte, d'autres en pré-alerte de crue dans la province de Luxembourg et de Namur ce vendredi. Les détails région par région.

Tempête : alertes de crues en province du Luxembourg et de Namur

© Image Globe

La Direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques indique sur son site inernet que dans la province du Luxembourg les alertes de crue concernent la Lesse (stations de Daverdisse et Libin), la Moyenne-Semois (stations de Lacuisine, Chiny, Bouillon et Bertrix) et la Chiers (stations de Torgny et Orval).

D'autres endroits du sud de la province connaissent encore des pré-alertes de crue: la Lesse, Lhomme, la Semois, la Vierre et la Chiers.

Les pluies ont entraîné de nombreuses inondations de caves àtravers la province de Luxembourg. Les services de secours en étaient à quelque 120 interventions vendredi midi.

Quelques arbres ont également dû être évacués. Du côté de Bertrix, il a fallu intervenir à la Flèche pour une voiture qui était bloquée dans l'eau sur la N89.

Plusieurs rivières sont également sorties de leur lit dans la
commune de Neufchâteau, notamment à Thibessart et Marbay.
Dans la province de Namur, la Basse-Semois est également en phase d'alerte de crue aux stations de Membre, Vresse et Sugny. L'Eau noire est également passée en alerte à Couvin ainsi qu'à Cul-des-sarts.

L'alerte de crue a aussi été donnée à la Ry de Rome et la Ry Pernelle tandis que la Viroin est passée en pré-alerte de crue. L'Eau blanche est, quant à elle, toujours en pré-alerte.

Enfin, à cheval sur les provinces de Hainaut et de Brabant wallon, la Senne et ses affluents, la Samme et l'Hain sont également en pré-alerte de crue.

Une trentaine d'interventions dans la province de Luxembourg

Les services 100 d'Arlon ont dû intervenir une trentaine de fois, entre 5 h et 7 h ce matin, dans la province de Luxembourg, à la suite de la tempête Joachim. Les services de secours sont principalement intervenus pour des caves inondées et des arbres sur la chaussée, notamment sur la N83 entre Bouillon et Florenville ou à Latour, près de Virton.

La tempête a par contre pour l'instant épargné Liège et sa région. Les services de secours n'ont pas eu à intervenir une seule fois durant la nuit.

Les pompiers de Charleroi signalaient peu d'interventions, en début de matinée. Peu de dégâts ont été constatés. La chaussée de la rue de Marchienne, à Marcinelle, a été complètement inondée en raison des fortes pluies et la circulation a été perturbée. Le passage était resté impossible en début de matinée. Pour le reste, la situation est qualifiée de "très calme".

Une intervention des pompiers de Thuin a été nécessaire à Lobbes, où des arbres ont été déracinés dans la rue du Spamboux. La circulation y a été interdite.

Il semble que le vent, qui devait se déchaîner vers 4 h du matin, n'ait pas dépassé 70 à 80 km/h dans la région liégeoise. Les forces de l'ordre restent toutefois en alerte pour vendredi en cas de retournement de situation.

La Belgique relativement protégée La Belgique se situe actuellement au centre de la dépression et est donc relativement protégée des vents violents, comme ceux constatés en France où l'on a enregistré des rafales allant jusqu'à 133 km/heure. Les précipitations ont néanmoins été abondantes avec 40 litres/m2 sur le sud du sillon Sambre-et-Meuse, a indiqué vendredi matin Pierre Gallet, météorologue à l'IRM.

"La plus importante quantité des précipitations est tombée dans le sud de la province de Namur et sur la province de Luxembourg, cette nuit et ce matin", rassure Pierre Gallet.

Dans les prochaines heures, le vent va tourner vers le nord-ouest faisant glisser la dépression vers les Pays-Bas et la mer Baltique. Il y aura alors moins de vent à l'intérieur du pays mais celui-ci sera plus froid, provoquant des chutes de neige en Ardenne.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires